Mise en place et développement d’un principe agro-forestier dans les communautés rurales de la région d’Iquitos (Fray Martin, Santa Rita et San Jose de Lupuna)

Le projet se situe à environ une heure de bateau de la ville d’Iquitos, au Pérou, dans la région du Loreto, sur les rives du fleuve Nanay. Ce projet, commencé en octobre 2009 par l’association Latitud Sur, a pour but d’améliorer les conditions de vie et de santé des populations paysannes et indigènes par la diversification de leur production alimentaire et la plantations d’essences locales. Ainsi, avec l’aide de FORESTEVER, le projet met en place des sessions de sensibilisation et des ateliers de formation afin d’apprendre aux populations à cultiver durablement ces nouvelles espèces (macambo, cacao, copuazu, tomate, haricot, ayahuasca, sábila, guanabana, carambola…).

Le projet a commencé au sein de la communauté de Fray Martin. La communauté compte 37 familles soit environ 340 personnes. Ses habitants sont d’origines diverses, soit natifs de la zone, soit de migrants venus exploiter de nouvelles terres.

Cette communauté vit principalement de l’agriculture de subsistance (manioc et bananes plantains), de la vente de charbon, de bois de chauffe et de bois de construction. Le projet propose aux bénéficiaires de mettre en œuvre des plantations diversifiées afin de les inciter à générer des revenus qui intègrent la notion de durabilité pour abandonner petit à petit les pratiques d’exploitation abusive des ressources naturelles.

Le projet se poursuit dans les communautés  de Santa Rita  et de Lupuna en 2012 et 2013 touchées par les mêmes problématiques d’exploitation non durable des ressources forestières.