Projet démarré début 2017.

 

Une sélection d’espèces utilisées pour la fabrication d’artisanat local et le travail du bois est plantée sur les territoires indigènes pour la préservation de la biodiversité et la création de ressources futures.

4 communautés indigènes (San Jose Km6, Casiyanaira, San Martin de Amacayacu et Villa Andrea) sont impliquées dans le processus (de la récolte de graines à la plantation). Les enfants des communautés et des bénéficiaires sont sensibilisés et impliqués tout au long du projet car ils sont les futurs garants des ressources créées.

Les pépinières été créées dans chaque village et les ateliers pratiques dans les classes sont en cours. Les zones de protection sont entrain d’être identifiées, et les premières plantations ont eu lieu à San Martin de Amacayacu.