Définition de l’agroforesterie

L’agroforesterie est un terme générique servant à désigner les systèmes d’utilisation des terres et les pratiques dans lesquelles les arbres sont délibérément intégrées aux cultures agricoles et / ou à l’élevage pour une variété de bénéfices et de services.

Les agroforêts et leurs atouts

Les agroforêts cumulent les atouts en termes écologiques : forte biodiversité, protection du sol et recyclage des nutriments, maintien d’un microclimat favorable à la vie végétale et animale. Leur forte biomasse en fait d’importants puits de carbone, peut-être plus important que les forêts naturelles de dimensions équivalentes. En effet, il n’est pas démontré que les forêts à l’équilibre soient des puits nets de carbone alors que les agroforêts, objets d’un processus permanent de récolte et replantation, assurent la séquestration de carbone atmosphérique.

Les principaux atouts

  • recyclage et meilleure utilisation des nutriments du sol
  • contribution à la lutte contre l’érosion
  • maintenance des propriétés physiques et chimiques du sol
  • utilisation optimisée de la lumière et de l’eau
  • effet bénéfique sur le climat régional
  • protection et valorisation de la biodiversité
  • maximisation de l’utilisation d’intrants endogènes
  • diversification et répartition des productions dans le temps
  • mise en place de lieux de vie ombragés et conviviaux
  • maintien de traditions rurales
  • production de matériaux de base de l’artisanat villageois
  • fourniture de produits médicamenteux