Les  communautés où intervient FORESTEVER en Colombie sont essentiellement des communautés Ticunas. Les Ticunas sont le groupe ethnique majoritaire le plus présent d’Amazonie, on en compterait plus de 15 000. Ils vivent essentiellement de la pêche et de la culture du manioc, qu’ils transforment en fariña. Depuis 2009, l’association est intervenu dans 6 communautés indigènes d’Amazonie Colombienne, pour le développement et la plantation de plus de 40 espèces différentes.

San Antonio
de Los Lagos

Cette commnauté se situe le long de la « quebrada del Yahuarcaca, à 1h de de la ville de Leticia. Elle est composée d’environ 70 familles. 32 familles ont participé au projet. L’intervention s’est faite en 2011, avec la plantation de 9000 arbres, essentiellement du copoazu et de l’acai.

Valencia

Cette communauté se trouve sur les berges du fleuve Amazone, à deux heures de bateau rapide Leticia. Elle ne compte pas plus de 25 familles. 20 ont participé au projet. Plus de 50 espèces ont été semées. Des espèces à bois à haute valeur tel que le Caipirona, l’Andiroba et du Caoba.

Mocagua

Egalement au bord du fleuve Amazone, cette communauté dénombre plus de 80 familles et environ 500 habitants d’orignie Ticuna. Des graines de Guanabana, de Caoba et de Guarana et de Camu Camu ont été  fournies aux populations.

San Jose Km6

Cette communauté se trouve à 6 km de la ville de Leticia. La communauté compte environ 1 000 habitants. 31 femmes ont participé au projet. Les espèces plantées sont la Guanabana, la Caoba, le Cacao, l’Andiroba et la Wacapurana.

San Jose del Rio

Il s’agit ici d’une communauté se situant sur un affluant du fleuve Amazone, à une heure de bateau de Leticia. Les 7 familles bénéficiaires sont d’origine Cocama. De l’Acai, du Copuazu et du Mil Pesos ont été plantés principalement pour les espèces fruitières. D’autres espèces à bois ont été plantées dans les parcelles et le long d’un sentier écologique.

San Martin de Amacayacu

La communauté se trouve en bordure du parc National Amacayacu, qui est en fait le nom d’un affluant de l’Amazonie. Les habitants parlent encore la langue d’origine. Le Ticuna. 16 familles ont participé au projet et 10 000 arbres ont été plantés entre 2014 et 2016. Plus d’une trentaine d’espèces ont été plantées, dont la chambira, le borojo, le caracoli, l’acapu et bien d’autres encore.

Casiyanaira

La communauté fait partie du resguardo KM6 y 11. Elle se situe à une quinzaine de km de la ville de Leticia, en traversant le rio Tacana, autre affluent de l’Amazonie.  5 familles ont participé au projet pour la plantation de 2 500 arbres, essentiellement des palmiers et des arbres à bois.