Les essences utilisées par les communautés pour la construction de maisons, de bateaux, d’outils pour l’agriculture ou encore d’enclos pour les bêtes sont abondantes en Amazonie. Cependant, certaines espèces sont plus prisées et résistantes que d’autres et font l’objet d’une pression plus importante. Il devient alors difficile de les prélever sans rentrer dans la forêt primaire.

FORESTEVER incite les populations à planter ces espèces d’intérêt pour favoriser leur régénération et leur future exploitation. Jusqu’à ce jour, seules quelques descriptions sont disponibles mais les informations concernant leur gestion sont inexistantes. Les projets mis en place permettront donc de protéger les ressources forestières et préserver la biodiversité locale tout en apportant aux populations et à l’association des connaissances en sylviculture sur ces espèces valorisables.

 

Espèces plantées :

  • Wacapurana, Campsiandra angustifolia
  • Andiroba, Carapa guianensis
  • Caoba, Swietenia macrophylla
  • Abarco, Cariniana pyriformis
  • Castaño, Scleronema micranthum
  • Almendra, Couepia dolichopoda
  • Chiringa, Hevea pauciflora
  • Capirona, Capirona decorticans
  • Surba, Couma macrocarpa
  • Acapu, Minquartia guianensis
  • Quinilla, Manilkara Bidentata
  • Mata Mata, Eschweilera atropetiolata
  • Caimitillo, Pouteria speciosa
  • Caracoli, Anacardium Excelsum